5 pièges du mannequinat dans lesquels il ne faut pas tomber

Paru le 21 nov. 2020

Qui n’a pas rêvé un jour de sa vie d’être constamment sur les podiums, sous les projecteurs, dans l’objectif des photographes et en première page des magazines people et de mode ? Se lancer dans le mannequinat est le meilleur moyen d’y parvenir. Nous estimons tout de même important de vous en présenter les plus grands pièges pour que vous ne puisses pas y tomber lors de la poursuite de votre rêve.

1. Devoir payer pour être photographié ou admis en agence

Qu’est-ce qu’on ne fait pas pour devenir mannequin ? Connaissant cela, certaines personnes de mauvaises intentions décident de se regrouper pour créer de toutes pièces une agence de mannequinat qui n’en est vraiment pas une. Dans leurs prétendues annonces de recrutement, elles n’hésitent pas à faire précision de l’existence de frais pour l’inscription et pour les prises en photo ou vidéo lors du casting. Sachez qu’une vraie agence ne fonctionne pas de cette façon.

2. Les agences impossibles à contacter par téléphone

Les réseaux sociaux constituent le moyen privilégié par les jeunes à la recherche d’opportunités pour devenir mannequin. Cela pousse les gens malintentionnés à y créer une page relative à leurs agences fake. Ces dernières ont souvent un nom qui sonne comme celui des plus grandes agences. Et elles ont même une adresse relative aux plus grandes villes de mode : Paris, Milan, Londres, New York, etc.  Évidemment, cette adresse n’existe pas et l’agence en question ne peut être contactée par des moyens autres que la messagerie privée de leur compte ou page de réseaux sociaux.

3. Les faux-studios

Dans la rue, vous pourrez être hélés par des soi-disant scouts chargés de trouver de nouveaux visages pour faire partie d’une agence de mannequinat. Pour se montrer crédibles, ils vous fourniront une carte de visite sur laquelle se trouvent les coordonnées de leur studio. Il existe cependant des signes qui ne trompent pas pour savoir si ce dernier en est un. C’est le cas du nombre trop important des personnes qui s’y trouvent pour être prises en photo, une vraie agence recrutant ses modèles au compte-gouttes. Il y a aussi la demande de poser nu, très osée pour une première séance.

4. Prétendre que tout sera facile après votre premier contrat

Décrocher votre premier contrat en tant que mannequin ne constitue pas une garantie que vous y resterez toute votre vie, bien au contraire.  En effet, il s’agit d’un métier où les mauvaises surprises et autres coups-bas sont légions. Si vous ne vous investissez pas en temps, en énergie et en argent pour vous entretenir et correspondre aux besoins de votre agence, vous risquerez de perdre votre emploi, même bien avant la fin de votre contrat. Sachez également de bien vous entourer pour avoir toujours une longueur d’avance sur vos adversaires.

5. Signer sans prendre assez de temps pour les réflexions

Après plusieurs années à passer de recrutement à recrutement, vous êtes tombé sur une agence qui est prête à vous engager. Même s’il s’agit de « la chance de votre vie », vous ne devrez signer un contrat sans avoir lu toutes ses dispositions et vous avoir donné assez de temps pour réfléchir. Notez en effet que certaines dispositions sont trop respectives que vous pourrez être horriblement surprise de ne pas percevoir votre rémunération à cause d’une photo récente en famille publiée sur les réseaux sociaux.

Postulez en vous inscrivant gratuitement

 

Maintenant, vous savez tous les pièges liés au mannequinat. Il vous suffit de les contourner pour une poursuite sans encombre de votre rêve.